Rachat de crédits et gel des salaires des fonctionnaires

Le gouvernement essaie de faire des économies depuis la crise financière mondiale de 2008 qui n’a pas épargné la France. Aujourd’hui, la France a gelé les salaires des fonctionnaires en 2010, 2011, et peut être même en 2012. Entre temps, il y a eu l’augmentation annoncé de 10% pour les salaires des fonctionnaires d’état en février 2011. Mais le gel de ces salaires va-t-il avoir un impact sur le nombre de dossiers acceptés ou refusés des fonctionnaires dans le rachat de crédit auprès des banques ?

Le rachat de crédits et les fonctionnaires

Il y a encore de cela 1 an ou 2, le fait d’être un fonctionnaire était un atout devant une banque lorsque l’on souhaitez faire racheter un crédit. Aujourd’hui rien n’est moins sûr. Le gouvernement français à augmenter de 10% les salaires des fonctionnaires en février 2011. Cette augmentation va favoriser l’obtention des demandes des fonctionnaires, mais ils subissent un gel depuis déjà plusieurs mois, et la tendance va continuer apparemment jusqu’en 2012. Ce frein dans l’augmentation des salaires peut freiner le nombre de dossiers acceptés. Mais le fait d’être un fonctionnaire est, et restera toujours un atout devant un rachat crédit. Car le fonctionnaire gardera toujours sa sécurité de l’emploi. L’état ne licencie pas à tour de bras. Une personne employé de l’état sait qu’elle peut, si elle le souhaite, garder son emploi à vie (sauf exception de licenciement nécessaire, mais assez rare).

Cette situation rend en tout cas instable la vie des agents de la fonction publique et peut freiner leur projets d’avenir. Cependant, cela ne devrait pas diminuer notablement la possibilité de rachat des crédits de fonctionnaires qui souhaitent en bénéficier. Des facteurs plus importants sont en jeu. Notamment tel que le fait d’avoir un co-emprunteur ou non, ou d’avoir eu ou non des incidents de paiements de dettes. Le passage d’un huissier de justice au domicile pour saisie est notamment très mal perçu par les banques. Car si vous en êtes arrivé là pour le remboursement d’un crédit, vous pouvez en arriver de nouveau là pour le remboursement d’un nouveau crédit.


simulation


backgroundpetit