Rachat de crédit artisan

Rachat de crédit pour les artisans et les commerçants

Outre les locataires, d'autres catégories socioprofessionnelles souffrent également d'une distinction pour le moins évidente vis-à-vis des établissements banquiers à bénéficier d'un prêt. Ce sont les très petites entreprises. En effet, ces dernières, qu'elles soient représentées par des artisans, agriculteurs, commerçants, exploitants agricoles, gérants, ou autres, sont exclues de la procédure d'endettement et par conséquent, les banques sont réticentes à leur accorder crédit. Bien que facteurs indispensables à l'économie, représentant à elles seules les 95 % d'entreprises françaises, les « Très Petites Entreprises » n'ont guère plus d'accès aux prêts par rapport aux professions libérales, leur voisin de très près pourtant.

La situation financière des artisans commerçants est en effet délicate. Ne pouvant compter que sur eux-mêmes, du bon gré et du malgré des jours, une simple perturbation peut bouleverser entièrement leurs affaires. Ce qui explique pourquoi la plupart des petites entreprises ne voient pas le jour de leur troisième ou quatrième année, elles ferment la porte bien avant. Il est difficile de se fier à leur situation actuelle puisqu'il est ardu de définir ce qu'elle sera dans un mois ou dans un an. Voilà pourquoi, indépendamment de leurs dirigeants, il est particulièrement difficile de préserver une vie financière saine et constante au sein d’une petite entreprise. Cette dernière peut hausser et baisser selon les activités de la société. Ce déséquilibre représente déjà une menace pour sa survie d'autant plus qu'en dépit d'activités considérables, le capital de la petite entreprise ne pourra pallier à toute crise. Une baisse rapide ou soudaine des chiffres d'affaires peut entraîner une large diminution de la trésorerie ce qui, sans mesure rapide et effective, entraînera certainement à un endettement et finalement à la faillite.
Comment éviter cette situation ?
Il n'y a pas trente-six solutions pour éviter la faillite, la meilleure solution est le rachat de crédit artisan commerçant. Bien sûr, l'entrepreneur peut opter pour d'autres alternatives, le regroupement de prêt pour les artisans et les commerçants est néanmoins la solution la plus rapide et la plus efficace. Cette opération bancaire a pour objectif de regrouper toutes les dettes de l'entreprise afin de les faire racheter par un créditeur particulier. Le débiteur se trouve alors face à une seule mensualité remboursable à un taux moins élevé, sur une plus longue durée et ce, à un seul créditeur. La restructuration financière se fera en fonction de sa situation professionnelle, son état financier et des problèmes encourus afin de lui éviter de replonger dans l'endettement et de lui permettre de conserver sa nouvelle pérennité financière à long terme. Ainsi, selon sa situation, les acteurs des petites entreprises peuvent bénéficier d'un rachat crédit immobilier, rachat crédit consommation, rachat de crédit locataire, rachat de crédit propriétaire.

Votre entreprise est-elle dans une situation délicate ? Etes-vous au bord de la faillite ? Le regroupement de dettes pour les artisans commerçants vous permet de sortir de ce mauvais pas en rachetant toutes vos dettes et en vous octroyant les moyens nécessaires au bon relancement de votre entreprise.

Vous souhaitez créer votre propre entreprise ? La consolidation de crédit peut vous y aider en mettant à votre disposition un capital plus que suffisant pour créer votre société et le lancer dans les normes.


simulation


background4