Rachat de crédit sans hypothèque

La vie est pleine de surprise. Le vrai esprit des gagnants c’est d’obtenir à tout prix la chose qui lui tienne à cœur. En effet, lorsque l’on tient à quelque chose même si elle s’avère être au-dessus de notre moyen, on fait tout notre possible pour l’acheter voire s’endetter auprès du fournisseur. Cela est valable à tout un chacun et tout genre de sujet : particulier, salarié ou entreprise. Pourtant, il nous arrive parfois de nous trouver dans une situation d’endettement excessif, ce qui déstabilise l’état financier et l’équilibre de notre budget pour une planification à venir. Une méthode courante recourue par nombre de personnes lorsqu’elles se trouvent en situation de surendettement, c’est de mettre en gage leur bien après l’avoir évalué et qu’elle corresponde au montant de son remboursement. Certes, prendre une telle décision permet de régler facilement le souci financier or il faut prévoir l’avenir pour pouvoir aller de l’avant et établir encore un grand projet.

Effectivement, pour se passer du fait que l’on ne soit pas capable de rembourser nos crédits cumulés en une période donnée, il est possible de recourir au rachat de crédit. C’est la meilleure solution pour pouvoir restructurer ses dettes. Ce principe consiste à rassembler tous les crédits en un bloc et d’allonger la période de remboursement. Avec ce procédé, il n’est même pas nécessaire de changer d’établissement bancaire. Effectuer une restructuration financière par ce moyen est faisable en deux méthodes : en mettant en gage un bien de valeur ; c’est le rachat de crédit hypothécaire, puis le rachat de prêt sans hypothèque. Dans le cas du regroupement de crédits hypothécaire, la personne concernée, lorsqu’elle est propriétaire donne en garantie son bien immobilier à la banque pour mettre en confiance cette dernière. Mettre un bien en hypothèque permet une renégociation des emprunts immobiliers à un taux d’intérêt très petit. Cela nécessite un contrat avec un notaire dont l’établissement d’un acte notarié. Cette opération est efficace et fiable mais son coût est très élevé. Si on ne veut pas prendre la peine de recourir à ce type de refinancement qui revient cher, on a en option le rachat de crédit sans hypothèque.

La solution rachat de crédit sans hypothèque est de loin la plus utilisée des méthodes de restructuration financière. Dans ce cas-ci, l’organisme prêteur ne prend aucune forme de garantie pour le remboursement que cela soit un bien immobilier à mettre en gage, une caution ou même une cession de salaire. La seule condition qui soit est la détermination de la solvabilité de l’emprunteur. Des inconvénients éventuels peuvent se présenter dans cette opération vu la non mise en gage de bien pour rassurer l’organisme prêteur. A cet effet, les critères d’analyse de la situation de l’emprunteur sont beaucoup plus stricts que ceux des autres opérations de refinancement. Le montant prêté par la banque est aussi moins élevé avec une durée de remboursement limitée, étalée en douze ans. Et même si le montant est faible, il n’est pas possible de reprendre le crédit immobilier.

Malgré ces petites importunités, ce type de regroupement de crédits offre beaucoup d’avantages au sujet emprunteur. Ainsi, il pourra profiter du faible coût de l’opération. En effet les frais de refinancement sans garantie coûtent beaucoup moins cher que celui hypothécaire. La procédure à suivre lors de l’opération est toute simple et rapide.


simulation


background sanscadre